peinture ternie

Malheureusement, l’on voit bien trop souvent des voitures à la carrosserie ternie circuler au lieu d’être entretenues.

Les peintures rouges deviennent à la longue roses mats, les bleues deviennent pastels mats, etc.

peinture ternie
Voici un exemple de peinture ternie

D’où vient ce phénomène de peinture terne et comment y remédier?

Ce phénomène s’appelle le farinage et touche principalement les véhicules qui n’ont pas reçu de couche de vernis transparent. Certains véhicules, dont particulièrement ceux produits il y a une vingtaine d’années, ont reçu une peinture brillante (aussi appelée peinture 2K). Du fait de leur éclat naturel, ces véhicules ne recevaient pas de vernis transparent.

Tant que ces véhicules sont neufs ou comme tels, il n’y a pas de problème. Sauf qu’avec le temps, les rayons ultraviolets en provenance du soleil attaquent la couche de peinture et comme il n’y a pas de vernis de protection, le liant de la peinture se décompose pour laisser échapper les pigments qui, simplement, s’effritent du support pour s’envoler. La peinture devient alors terne, farineuse, et perd couleur d’origine.

 

farinage

Il est cependant possible de polir le véhicule terni pour lui redonner sa brillance d’origine. Le résultat est véritablement surprenant pour si peu d’effort, cependant une fois que la peinture est attaquée, si le véhicule est remis en circulation dans les mêmes conditions : la peinture aura tendance à redevenir terne en moins d’un an.

peinture-terne

En revanche si vous avez acquis une voiture de collection à la peinture terne et que cette dernière ne sera plus autant exposée au rayonnement ultraviolet, alors vous avez tout intérêt à la faire polir, car la peinture brillante ne sera plus attaquée.

 

Les manques de peintures

Peindre un véhicule est une opération longue et difficile, qui nécessite à la fois du doigté pour la qualité, de la préparation pour le montant de peinture à préparer et de l’œil pour ne laisser aucune partie du véhicule non peinte. Ceci explique grandement pourquoi faire repeindre son véhicule peut être très couteux. Mais en tant que client, il peut arriver de constater la présence d’un manque de peinture. D’où provient-elle et comment y réagir ?

Peinture
Un bel exemple de manque de peinture

Généralement ce que l’on appelle un manque de peinture en carrosserie peut être de deux sortes. La première est le manque flagrant de peinture sur une partie du véhicule : Alors que tout le véhicule a reçu deux couches de peinture, la partie inférieure du véhicule n’en a reçu qu’une. La seconde sorte est un manque de verni. Par manque de produit ou erreur, seulement une couche aura été passée à certains endroits, alors que d’autres en auront reçu deux. Ces différences provoqueront un « manque de peinture » qui peut être plus ou moins flagrant et visible à l’œil nu.

Sachez que dans la grande majorité des cas, les manques de peintures ne sont pas une marque de fainéantise de la part du peintre, mais plutôt un manque d’attention ou une erreur. Ainsi il arrive que lors du polissage du véhicule, un manque de peinture soit détecté par la personne chargée du polissage. Alors un traitement spécial ou un surplus de vernis sera effectué sur la partie comportant le manque de peinture pour effacer le défaut.

Mais que faire si vous découvrez le manque de peinture après la livraison du véhicule? Le plus simple est de le faire remarquer au carrossier. Comme je l’ai précédemment dit, les manques de peintures ne sont pas voulus par les carrossiers et sont majoritairement issus d’une erreur (ainsi le carrossier ne cherche pas à vous avoir ou à faire des économies à vos dépends). De ce fait vous pouvez demander au carrossier d’effectuer l’opération nécessaire au traitement de ce manque de peinture, qu’il effectuera grâce à un polissage spécial permettant de rattraper les manques de peinture.

En définitive, les manques de peintures ne sont pas une fin en soi et une bonne communication entre vous le client et votre carrossier peut vous permettre de régler ce petit inconvénient extrêmement rapidement et gratuitement. Si cela vous arrive, plutôt que de rester silencieux et d’avoir de la rancœur envers le carrossier, signalez le défaut et le problème pourra être réglé directement sans couts supplémentaires.

Ondulations

Une ondulation c’est quand une pièce plate n’est plus parfaitement plate après la réparation.

Prenons l’exemple d’une portière plate, après l’avoir redressée, la porte a été mastiquée, mais le mastic n’a pas été parfaitement remis à niveau, et de ce fait il y a des zones trop élevées, et des zones trop basses.

De ce fait, quand on va regarder de face, nous n’allons pas voir de défaut, cependant, de bié (d’oblique) en déplaçant notre regard pour chercher le reflet dans la peinture nous allons apercevoir des vagues. Ces vagues sont les ondulations.

Ce défaut est du à une mauvaise préparation de surface.

Enlever peau d’orange

Dans cet article nous allons voir comment éliminer la peau d’orange sur une peinture.

Vous avez peint un élément, et vous trouvez qu’il est un peu trop pelure d’orange.

Pour enlever ça, il faut s’assurer que le vernis soit suffisamment sec. (c’est bien d’y faire le lendemain du passage au four)

On commence par le poncage

Je recommande de prendre une ponceuse excentrique, et de prendre du papier grain 1500. On ponce la zone à améliorer avec le 1500 et ensuite on prends un papier 3000 (je recommende le trizact car il est très bien)

On affine avec le 3000, et ensuite on peut commencer à polire.

On finit avec le polissage

Il existe de nombreux polish différent, mais mon préféré c’est le 3M. Je met une noisette de polish sur ma mousse 3M, et je polis jusqu’à la disparition de la zone mate. Ensuite j’applique le spray test pour voir s’il y a encore des défaults, et s’il y en a je recommence le processus, jusqu’à ce qu’il n’y en ai plus.

Après je prends la deuxième mousse et je polis pour affiner.

Résultat miroir.

finition

Une fois que la peinture est sèche, il reste souvent quelques petits défauts qu’il faut éliminer pendant l’étape de finition.

Il peut y avoir des grains de poussières, des coulures, ou un léger matage. Une structure de vernis pas assez lisse et j’en passe.

Tous ces défauts peuvent être rattrapés par le polissage. Il faut en premier lieu poncer avec du papier de verre très fin les défauts et ensuite y polir à l’aide d’une pâte abrasive.

Polissage de carrosserie
Polissage de carrosserie

Mise en peinture

Une fois le travail de marouflage terminé, le peintre peut commencer à appliquer la peinture. Si c’est un ton métalisé, il va devoir en premier appliquer les couches de peinture, (il peut y en avoir plusieurs suivant la couleur) et ensuite seulement il peut appliquer le vernis. Le plus souvent c’est deux couches de vernis.

Une fois la dernière couche appliquée, il faut attendre un certain temps d’évaporation avant d’enclencher la « chauffe ». c’est à dire monter la température de la cabine de séchage à 60°.

Si on attend pas suffisament avant de chauffer, il y a des risques d’avoir plusieurs problèmes.

application du vernis sur la carrosserie
application du vernis sur la carrosserie

marouflage

Avant de peindre le véhicule, il faut isoler tous les éléments qui ne doivent pas être peints.

véhicule fraichement peint encore marouflé
véhicule fraichement peint encore marouflé

C’est une étape qui prend généralement entre 15 minutes et 3 heures, suivant la complexité du travail à effectuer.

A l’époque on utilisait du papier et du scotch. Aujourd’hui on utilise toujours du scotch mais le papier est de plus en plus remplacé par les  bâches en plastique à usage unique. La bâche protège mieux des infiltrations de brouillards et est permet de maroufler d’une manière plus rapide.

une voiture camouflée prête à être peinte
une voiture camouflée prête à être peinte

Les coulures

Quand on applique la peinture, si on charge trop, ou qu’on est pas assez régulier, il peut y avoir des coulures.  Ca peut arriver même au meilleur. Cependant je trouve qu’il est important d’y enlever avant de livrer le véhicule.

Ces coulures peuvent être enlevées par différents moyens : lames de rasoir, grattoirs, papier de verre, pierre ponce etc.

Une fois que ces coulures sont enlevées, il suffit d’affiner le poncage et de repolir le vernis.